Nous contacter au +33 1 84 20 44 13

Comment évaluer le nombre de personnes pour mener à bien des TNR ?

Les différents tests nécessaires au bon fonctionnement de vos applicatifs sont incontournables. Mais, pour les mener à bien, ces tests peuvent vite devenir chronophages. Pour minimiser les risques d’erreur, il est souvent pertinent d’impliquer plusieurs collaborateurs (pour savoir qui impliquer lors de vos tests de performance nous vous invitons à lire notre article ici). Mais entre l’effectif trop réduit et l’équipe en surnombre, quel est le juste milieu ?

I. Évaluer le contexte

.

La première étape consiste définir un contexte aux différents tests :

  • Quels sont les enjeux ? Est-ce que les tests sont relatifs à une fonctionnalité cruciale (bouton d’achat, processus d’identification) ou secondaire. Est-ce qu’un dysfonctionnement entraîne l’arrêt complet du parcours utilisateur ?
  • Quels sont les délais ? En combien de temps les tests doivent-ils être réalisés ? La connaissance des délais vous permettra de planifier les différentes actions à conduire.
  • Quel coût ? Il est important de budgéter sa phase de tests pour juger de sa pertinence. On n’utilisera pas les mêmes moyens pour un test à faible valeur ajoutée que pour un test sur une fonctionnalité critique.
  • Quelle est la durée des tests ? Certain tests peuvent demander plusieurs heures pour être menés à bien en fonction des différents cas à étudier. Il est indispensable de confronter la durée des tests avec les délais disponibles (voir n°2). Le ratio trouvé permettra ou obligera d’impliquer X nombre d’utilisateurs.
  • Quels environnements ? Un des éléments fondamentaux des tests résident sur les environnements sur lesquels les tests se déroulent. Pour une application Web il est nécessaire de tester sur, à minima, quatre environnements différents correspondant aux quatre navigateurs les  plus utilisés en France à savoir : Chrome, Safari, Firefox et Edge. Pour des tests conformes et reproduisant la réalité on ne peut demander aux testeurs de « jongler » sur une même machine entre ces quatre navigateurs, au risque de perturber les résultats obtenus.

Une fois le contexte déterminé, vous allez pouvoir commencer à réfléchir au nombre de personnes à impliquer, le matériel nécessaire, pour mener à bien vos différents tests. Il peut arriver que les enjeux des tests soient marginaux et qu’il devient presque obsolète de mettre en place des tests rigoureux et qu’un simple contrôle manuel suffise. Si ce n’est pas le cas, vous allez devoir déterminer le nombre de personnes à impliquer et c’est là que le plus dur commence.

II. Critères d’évaluation

.

En fonction du contexte déterminé ci-dessus, vous allez pouvoir identifier le nombre pertinent de personne à impliquer selon les critères ci-dessous :

  • Quel est le budget ? Sans budget, pas de test. C’est ce dernier qui, dans un premier temps, va pour permettre de savoir si vous avez le luxe d’impliquer plusieurs personnes pour mener à bien vos différents tests.
  • Quels sont les différents profils ? À chaque utilisateur un profil différent. Il est souvent pertinent d’impliquer des utilisateurs avec des profils complémentaires pour être sûr de reproduire toutes les typologies d’action. Vous éliminez considérablement les risques d’oubli.
  • Ratio délai / durée : comme évoqué ci-dessous, selon les contraintes de temps vous n’aurez peut-être pas le choix que d’impliquer plusieurs collaborateurs dans un souci de productivité. Il n’est jamais bon de procéder de la sorte mais on ne sait que trop qu’il est fréquent de procéder à des tests en “urgence” avant une mise en production.
  • Automatisable ? Il est fréquent que tout ou partie de vos tests soient automatisable. Vous gagnez ainsi en temps, en fiabilité voir même en budget selon les cas. Si vous anticipez vos tests vous allez pouvoir demander une étude du coût de l’automatisation. Vous pourrez ainsi comparer le budget global (temps passé, coût des ressources humaines VS coût de l’automatisation). Pour une étude complète et rapide de votre besoin nous sommes à votre disposition.

Ces différents critères vont vous permettre d’estimer le nombre de personnes à impliquer pour vos phases de tests. Par la suite vous n’aurez plus qu’à planifier les différentes séquences en fonction de la disponibilité de chacun. Au-delà de 3 à 4 personnes impliquées et/ou d’un délai trop important pour tester la solution il devient intéressant de se tourner vers l’automatisation d’une partie de votre recette.

Toutefois, l’automatisation ça s’organise anticipe et s’étudie. Il est donc primordial d’anticiper cette phase d’analyse en commençant la réflexion en même temps que le développement de votre nouvelle fonctionnalité.

Pour mener des tests efficaces il faut y consacrer du temps, mobiliser ses équipes et tout cela coûte de l’argent qu’il faut prévoir dans les budgets de développement. C’est le ratio coût/délai/efficacité/durée qui vous permettra de déterminer le nombre de personne à impliquer ou que vous pouvez impliquer.

Gardez à l’esprit qu’une grande partie des tests est souvent automatisable et que l’automatisation présente bien des avantages. Chez Cloudnetcare nous avons fait de l’automatisation des tests notre spécialité en développant notre propre solution. Nous serions ravis d’avoir avec vous un premier échange à ce sujet.

Les dernières actualités

Comment assurer l’UX sur vos applicatifs ?

L’UX (User Experience) passe par la disponibilité de votre site internet ou de vos applicatifs tout au long du parcours de l’utilisateur. Vous avez certainement mis en place des clauses ou des objectifs minimums d’accessibilité. Mais comment s'assurer de la viabilité de l'application sur son environnement de production ?

ESSAYER GRATUITEMENT
2018-07-26T09:54:36+00:00