Nous contacter au +33 1 84 20 44 13

Quels sont les tests à mettre en place pour s’assurer d’être prêt pour le Black Friday ?

Vous êtes dans le e-commerce ? Vous êtes à coups sûr déjà prêt pour le “Black Friday” du 23 novembre prochain ! Vos promotions flash sont dans les tuyaux, vos stocks sont anticipés et vos campagnes publicitaires sont dans les starting block. Toutefois, connaissez-vous la réaction de votre infrastructure et de votre application face à des pics d’affluence ? Avez-vous instancié des machines virtuelles pour reproduire le comportement d’utilisateurs réels ? Avez-vous déterminé le moment pertinent de redirection vers une page “d’attente” le cas échéant ?

I. L’idée générale

.

Vous allez tout faire pour attirer un maximum d’utilisateurs sur votre site en un minimum de temps. Il est attendu que ces utilisateurs soient reçus dans les meilleures conditions pour que leur parcours, tout au long du tunnel d’achat, se déroule sans encombre. Il est pertinent à ce stade, non pas de déterminer le point de rupture de votre infrastructure mais plutôt le moment où, l’expérience utilisateur n’est plus suffisamment qualitative pour pouvoir diriger les internautes vers des pages de débordement.

La page de débordement aura pour rôle de faire patienter les utilisateurs le temps que la page principale se vide et devienne à nouveau accessible dans de bonnes conditions. Il faut, ici, être certain que cette fameuse page puisse encaisser l’afflux de 10, 20, 30 … mille utilisateurs en même temps.

II. Reproduire des internautes virtuels sur le site “end user”.

.

On se rappelle que l’objectif à ce stade est de pouvoir déterminer le moment ou le nombre d’utilisateurs et donc de requête commence à avoir des conséquences néfastes sur le parcours utilisateur (temps de chargement trop long, erreur 503, 404 …).

Pour permettre cette analyse fine un test de charge classique ou stress test ne suffit pas car il nous permettrait uniquement de déterminer le moment ou le site “crash”. Il faut instancier des machines virtuelles pour créer des utilisateurs virtuels et tester le site en conditions réelles.

Il devient alors possible de mesurer, utilisateur après utilisateur les conditions de navigation en temps réel et par la même, identifier le moment où il est pertinent de basculer les utilisateurs vers une page de débordement. On aura ainsi 100% des internautes présents sur le site “end user” qui naviguent dans de bonne condition propice à l’acte d’achat.

III. Stress test pour la page de débordement.

.

Maintenant que la phase 1 du parcours utilisateur est contrôlée, il faut s’intéresser à la phase 2 : la page de débordement.

Si vous n’êtes pas familier avec cette dernière : c’est une page qui est mise en place en parallèle du site de destination. L’objectif est de canaliser l’ensemble des utilisateurs sur une page d’attente pour, le moment adéquat, les faire accéder au site de destination. C’est une pratique courante au moment de la mise en vente des billets pour des spectacles à forte notoriété.

Ici, il n’est pas nécessaire d’aller jusqu’à reproduire virtuellement le comportement des utilisateurs car ces derniers n’ont pas d’action à faire sur cette page. On ne vérifie pas un parcours mais la disponibilité des serveurs face à des pics d’affluence.

Pour se faire, les tests de charge “classique” sont de redoutables alliés pour identifier si, les ressources allouées vont permettre l’assimilation des utilisateurs. La simulation est effectuée selon des estimations et le trafic prévisionnel. Si ce trafic est sous-estimé, tous les tests du monde ne pourront garantir une accessibilité à 100%.

Pour résumer il est important que vos tests collent au parcours de vos utilisateurs. Votre objectif doit être de garantir en tout temps la meilleure expérience d’achat possible. Si les enjeux sont de tailles, il est indispensable de faire des tests avec des utilisateurs virtuels. Seuls ces derniers vont vous permettre d’identifier les points d’action. 

En bref : 2 tests.

  • Un test en reproduisant des utilisateurs virtuels pour déterminer le moment ou le parcours utilisateur n’est plus optimal. À ce moment précis, rediriger les utilisateurs sur la page de débordement.
  • Un test de charge pour s’assurer que la page de débordement a les capacités techniques d’accueillir les visiteurs attendus.
    Si vous avez encore des doutes sur vos capacités à servir le jour J, il n’est pas encore trop tard ! Et pour cela, nous sommes à votre disposition.

C’est notre valeur ajoutée. Encore des interrogations ? Nous sommes là pour y répondre !

Les dernières actualités

Comment assurer l’UX sur vos applicatifs ?

L’UX (User Experience) passe par la disponibilité de votre site internet ou de vos applicatifs tout au long du parcours de l’utilisateur. Vous avez certainement mis en place des clauses ou des objectifs minimums d’accessibilité. Mais comment s'assurer de la viabilité de l'application sur son environnement de production ?

ESSAYER GRATUITEMENT
2018-10-16T17:18:30+00:00