Nous contacter au +33 1 84 20 44 13

Quels sont les tests incontournables pour une application web ?

Contrairement à un logiciel traditionnel, l’utilisateur d’une application web n’a rien besoin d’installer sur son ordinateur. Une application web est un logiciel applicatif hébergé sur un serveur et accessible via un navigateur web.

I. Les enjeux des tests

.

Comme pour tester une application mobile, dans un premier temps, un outil sera donc déployé pour étudier la ventilation des utilisateurs qui se connectent à une application, en fonction de leur navigateur web et de sa version. Il faudra s’attacher à vérifier non seulement le panel des navigateurs utilisés, mais aussi (dans une moindre mesure) leur système d’exploitation (Windows 7, Mac OS…). Certaines applications web sont uniquement dédiées aux collaborateurs d’une entreprise, un seul type de navigateur sera utilisé, ce sera donc celui-ci qu’il conviendra de tester.

Sinon, pour les applications web grand public, plusieurs navigateurs web peuvent être utilisés de façon homogène chez une population d’utilisateurs. Après que le client ait identifié cette ventilation, CloudNetCare déploiera une batterie de tests de non régression pour chacun des navigateurs.

Par exemple, CloudNetCare a eu l’occasion d’intervenir pour une grande entreprise liée à l’automobile. Cette société a développé un applicatif métier dédié à ses clients finaux et souhaitait multiplier sa couverture de tests, de façon automatisée et rapide, et ce sans mobiliser une équipe en interne. Depuis, CloudNetCare réalise donc des tests de non régression de façon récurrente avant chaque mise en production, afin de permettre à cette entreprise d’identifier et de corriger des anomalies avant la mise à disposition de l’application. Des tests ont été réalisés sur un panel de trois navigateurs, qui avaient été identifiés comme les plus souvent utilisés parmi la population d’utilisateurs de l’application.

II. Les tests incontournables

.

Un type de tests est incontournable pour les applications web : les tests de non régression. En pré-production, ces tests s’assureront que le fonctionnement de l’application telle qu’elle existait avant les correctifs est toujours fiable. L’objectif : vérifier qu’aucun effort de bord ou aucune régression n’a pu être intégrée à la version qui s’apprête à être mise en ligne.

Deux autres types de tests sont aussi préconisés :

  • Avant chaque nouvelle mise en production, des tests de montée en charge. On s’assurera par là qu’avec un volume significatif d’utilisateurs qui utilise la même fonction, l’application garde un niveau de performance toujours conforme.
  • Les tests de supervision applicative individuels sont aussi très utiles. En production, Ils permettent de s’assurer que tout ou partie des fonctions de l’application fonctionnent dans les conditions de qualité, de disponibilité et d’accessibilité requises.

Identifier les bugs d’une application web est d’autant plus utile qu’il est ensuite facile de les corriger et de mettre à disposition de ses utilisateurs une version sans faille. Après avoir décelé une anomalie grâce à des tests, il suffira aux équipes de développement de travailler sur ce problème et de mettre en production une nouvelle version dénuée de dysfonctionnement. Ainsi, grâce au travail conjoint des équipes de test et des équipes de développement, il est possible de réduire à quelques heures seulement l’utilisation d’une application web touchée par un bug.

Les dernières actualités

ESSAYER GRATUITEMENT
2018-09-20T09:57:13+00:00