Nous contacter au +33 1 84 20 44 13

Comment définir les tests de fiabilité à mettre en place sur une application mobile ?

Si votre entreprise s’est lancée dans l’univers de l’application mobile, c’est qu’elle apporte par là une vraie valeur ajoutée à ses utilisateurs. Il est par exemple très utile de pouvoir consulter ses comptes sur mobile, grâce aux applications bancaires.

Ces applications nécessitent en revanche une vraie vigilance. Il peut s’avérer nécessaire d’assurer leur fiabilité, afin d’offrir à l’utilisateur une expérience optimale, sans aucun risque pour lui comme pour ses informations personnelles.

Mais les tests de fiabilité ne sont pas les mêmes selon l’application à tester. Pour choisir quels tests de fiabilité appliquer à son application, il suffit de se poser les bonnes questions.

Analyser l’application et identifier ses objectifs. 

.

Dans un premier temps, il suffit de faire un point sur notre application : quel est son but, et comment les utilisateurs vont-ils se l’approprier ? De l’application de banque à celle du regroupement d’articles de presse, les usages et objectifs sont loin de se ressembler, et nécessitent donc des tests bien différents pour chaque type d’application.

Pour pouvoir répondre à la première question et à celles qui vont suivre, l’idéal est de se mettre dans la peau du futur utilisateur. En étant le plus objectif possible, lister clairement toutes nos attentes concernant cette application, que ce soit en matière de sécurité ou de fonctionnalités. Par la suite, reprenez votre casquette de professionnel, et répertoriez les éléments qui pourraient être critiques et bloquants pour vos utilisateurs.

Schématiser les parcours utilisateurs clés.

.

Pour continuer votre définition de tests de fiabilité, vous devez cartographier les parcours utilisateurs clés. C’est-à-dire que vous devez identifier toutes les étapes du parcours utilisateur pour pouvoir rédiger en conséquence des fiches de tests.

Qu’est-ce qu’un parcours utilisateur ? C’est simple, il s’agit du cheminement type que suit un utilisateur sur un site ou une application, balisé à travers ses interactions clés (clics, lecture d’une vidéo, envoi d’un formulaire, etc.)

La mise en place de fiches de tests efficaces va être directement liée à ce parcours utilisateur, c’est pourquoi il n’est pas à négliger, quitte à y passer du temps.

Mettre en place un cahier technique.

.

La troisième étape consiste tout simplement à mettre en place un cahier technique, pour passer définitivement de la théorie à la pratique.

Ce dernier va lister les performances des infrastructures nécessaires à l’efficacité de l’application, ainsi que les tests de fiabilité sélectionnés grâce aux points précédents. Pour toujours plus de performance, il faut déterminer les niveaux d’alerte de chaque fiche de test, et ensuite mettre en place lesdits tests.

Définir ses tests de fiabilité permet de s’assurer la bonne cohérence des tests à mettre en place et de gagner du temps lors de leur mise en application.

Cela permet également d’identifier les tests qui sont automatisables ou non, et de concevoir un budget prévisionnel, élément essentiel à la mise en place de tout projet.

Les dernières actualités

Comment assurer l’UX sur vos applicatifs ?

L’UX (User Experience) passe par la disponibilité de votre site internet ou de vos applicatifs tout au long du parcours de l’utilisateur. Vous avez certainement mis en place des clauses ou des objectifs minimums d’accessibilité. Mais comment s'assurer de la viabilité de l'application sur son environnement de production ?

ESSAYER GRATUITEMENT
2018-07-26T14:21:19+00:00