Monitoring site web : superviser la performance de vos sites et applications Web

Votre site internet représente un enjeu de plus en plus stratégique pour la vente, l’acquisition et la fidélisation de nouveaux clients ? Les enjeux sont majeurs et l’attente des utilisateurs est de plus en plus élevée. Vous avez certainement mis en place des tests de non régressions et peut-être même automatisé, voire industrialisé ces derniers pour accélérer les mises en production et améliorer la qualité de vos livrables.

Mais tout cela ne vous assure pas que l’application reste stable sur son environnement de production. Au-delà de la simple alerte, il vous faut avoir un véritable « état de santé » de votre site Web au fur et à mesure que le temps passe, pour pouvoir agir de manière proactive. Seuls des tests en continu, en lieu et place d’un internaute, vous permettent de répondre à ces besoins. Dans cet article, nous passons en détail les avantages du monitoring site Web.

Comme pour tous les tests logiciels, il faut partir d’un parcours type de vos internautes. Nous prendrons l’exemple le plus simple, en partant du premier scénario a implémenter  : l’appel d’une URL, sur notre site www.nliive.fr

L’objectif est de mettre en place un scénario qui permet de valider l’accès à cette URL dans de bonnes conditions (fluide, rapide, ..) pour les internautes. Après avoir validé ce scénario, en l’exécutant automatiquement dans un navigateur, nous pouvons créer une tâche de monitoring site Web en paramétrant les définissant les informations suivantes : 

  • Localisation de l’IP d’exécution ;
  • Ajout d’un temps d’attente statique entre deux étapes ;
  • Permission de sortir vers tous les domaines tiers.

Le test source réalisé, complété du paramétrage d’exécution de la tâche (voir ci-après), nous pouvons passer à la création de la tâche de monitoring.

Depuis la plateforme CloudNetCare, vous avez accès à un grand nombre de paramètres d’exécution, pour activer le monitoring site Web de manière la plus pertinente possible :

  • Planification (répétition ? Jours ? Heures ?) ;
  • Activation de l’API pour permettre à des applications externes d’interagir avec la tâche ;
  • Désactiver la tâche selon un planning ;
  • Configurer les notifications d’erreurs ;
  • Paramétrage des déclencheurs d’alerte (indice de performance ? Durée du scénario ? Taux d’erreur ?).

Une fois l’ensemble de ces paramètres configurés, il ne reste plus qu’à lancer l’exécution de la tâche et d’analyser les résultats. 

Nous avons voulu mettre en place une plateforme d’exploitation des résultats la plus précise possibles avec un niveau de granularité très fin pour identifier précisément la source d’un « défaut » remontée. Nous avons également mis en place une méthodologie basée sur 3 itérations successives et 2 instances simultanées. L’envoi d’une alerte est donc conditionné à la détection de 5 scénarios interrompus, pour dépassement des seuils d’alerte, depuis 3 machines distinctes, 2 backbones distincts et 3 itérations successives.

Ainsi la plateforme CloudNetCare vous affranchit définitivement des « faux positifs »

logo_cloudnetcare

Pour conclure.

CloudNetCare est une l’une des plateformes d’automatisation de l’industrialisation des tests la plus complète. Au-delà du monitoring site Web, c’est l’ensemble des tests logiciels qui sont programmables et paramétrables dans un seul outil pour obtenir des métriques comparables.

Les documents du monde du test

Les livres blancs
Lettre d’information Recevez l’actualité des tests