Description du projet

top-img-podcast

Quelle est la différence entre le stress test et le test de charge ?

Dans cet épisode du Test Time avec Christian Sayegh de CloudNetCare, découvrez la différence entre les stress tests et les tests de charge. Bonne écoute !

Prenons un exemple. Vous voulez savoir comment se comporte votre application ou site lorsque 100 internautes y accèdent simultanément. Ce en exécutant un scénario qui permet la sélection d’un produit de votre catalogue.  L’exécution de l’ensemble du parcours impliquant 100 requête HTTP.

Le stress test, comme son nom le mentionne, va permettre de stresser votre infrastructure : frontaux, CDN, load balancer en bombardant votre application ou votre site web de requêtes HTTP.  Dans notre exemple 100 internautes multipliés par les 100 requêtes, soient au total 10 000 requêtes. Donc votre stress test va, avec une seule machine, exécuter les 10 000 requêtes. C’est exactement ce qui se passe lors d’une attaque DDOS (Denial Of service Attack).

Vous pourrez collecter des informations dans vos fichiers log, la consommation de CPU, l’allocation mémoire, mais en aucun cas avoir une réelle perception de la qualité du ressenti de l’internaute derrière son écran. Tous les indicateurs peuvent être au vert et in fine des clients mécontents de la lenteur voire impossibilité de sélectionner un produit.

Le stress test est utile pour obtenir des informations sur le comportement de l’infrastructure ou pour simuler des charges très conséquentes par exemple pour activer une page de débordement. Mais n’oubliez pas que ce type de test simule la charge et ne la reproduit absolument pas.

A écouter également

Les documents incontournables du monde du test

Voir les Livres Blancs

Demandez votre démo personnalisée !

Vous souhaiteriez réaliser vos tests de non régression avec CloudNetCare ? Découvrez notre plateforme lors d’une démo personnalisée.

Obtenez une démo personnalisée