Quand un bug de votre apps mobile annule votre prime de la fin de l’année

Vous êtes responsable e-commerce ou marketing et vous ne le savez que trop bien : même si la qualité de l’application mobile n’est pas de votre responsabilité tout défaut aura forcément des répercussions sur la perception de votre travail.

Pour être alerté(e) le plus rapidement possible en cas de problème, la mise en place d’un monitoring apps est nécessaire. Cela vous permettra d’avoir une vue en temps réel de “l’état” de votre application et de reproduire à l’identique de la réalité les parcours des mobinautes. L’objectif est de collecter le data sur les défauts relevés et de le communiquer automatiquement aux équipes techniques. Autant d’éléments qui vous dégagent de toute responsabilité, tout en améliorant la qualité du service rendu.

Monitoring apps en temps réel.

Vous ne nous avez pas attendus pour effectuer des contrôles ponctuels sur des parcours clés mais cela ne vous donne pas pour autant une vue en temps réel de l’état de l’application en production. Il est humainement impossible de tester “en continu” votre apps.

Si des défauts vous sont remontés par les utilisateurs c’est que vous ne maîtrisez pas la qualité du livrable en production. Des tâches automatisées de monitoring sont incontournables pour avoir une vision à chaque instant de l’état de votre application mobile.

Des tâches qui s’exécutent, par exemple toutes les 10 minutes, permettent de collecter des métriques compilables et une analyse très fine. Il devient possible d’identifier un ralentissement inadmissible de l’environnement en production avant son apparition. Pour vous offrir la souplesse nécessaire, privilégiez une solution de monitoring apps accessible et pilotable depuis votre téléphone. C’est un gain assuré en productivité et en réactivité, le Graal étant d’avoir des captures d’écrans des défauts pour les équipes métiers.

Monitoring d’apps mobiles pour reproduire à l’identique de la réalité.

C’est le nerf de la guerre et il ne faut surtout pas s’y tromper : il faut reproduire les actions à l’identique de la réalité. Pour avoir une vision exacte de la qualité du ressenti des mobinautes il faut exécuter les tâches de monitoring apps sur un téléphone physique en passant via la connexion d’un FAI. Si vous vous contentez d’un téléphone émulé, vous n’aurez qu’une partie des réponses. De votre choix dépendra le niveau d’exigences possibles.

Que vous fassiez le choix d’un environnement ou d’un autre, optez pour un monitoring « sensible », c’est-à-dire qui ne permet pas les faux positifs et les faux négatifs. Si la solution n’est pas « sensible », vos équipes n’auront plus aucune considération pour tous les défauts remontés par votre monitoring : retour à la case départ.

Monitoring apps pour collecter le data nécessaire à la résolution des problèmes.

Le graal est de pouvoir accélérer la résolution des défauts relevés. En fonction de la solution de monitoring apps sélectionnée c’est tout à fait possible. Le monitoring en temps réel c’est aussi la collecte de data : temps d’ouverture des pages, temps d’un parcours donné, nombre de requêtes, temps de réponse des applications tierces. Autant d’informations qui vont vous permettre de mesurer la qualité du ressenti des utilisateurs dans le temps et de pouvoir ainsi anticiper un mécontentement.

Vous couplez cela à des remontées d’informations précises : quelle requête est plus longue ? Capture d’écran de la page concernée ou du bug d’affichage et cela permettra aux équipes techniques d’être proactive et de corriger les défauts avant que les utilisateurs ne les perçoivent.

Pour vous prémunir de toute responsabilité liée à un défaut de votre application mobile il faut montrer patte blanche et prouver que vous avez mis en place, à votre niveau, les actions nécessaires :

  • Monitoring apps en temps réel ;
  • Alerte immédiate dès l’apparition d’un défaut ;
  • Transmission des éléments nécessaires aux équipes techniques.

Vous vous parez ainsi de toute remise en cause de votre travail : campagnes marketing, choix des produits, ergonomie de votre application. Car si vos objectifs ne sont pas atteints à cause de la qualité technique de l’application mobile, vous pourrez avoir tous les arguments factuels pour le démontrer.

Vous vous garantissez ainsi votre prime de fin d’année car vous, vous avez fait le job 😉

Les documents du monde du test

Les livres blancs
Lettre d’information Recevez l’actualité des tests