6 arguments pour convaincre votre manager de remplacer le test manuel par le test automatisé

Vous êtes convaincu(e) de l’intérêt du test automatisé mais vous êtes à court d’arguments pour convaincre votre manager ? Cet article est fait pour vous ! Il arrive toujours un moment où les équipes de tests n’arrivent plus à suivre le rythme des développements et sont conscientes qu’il faut automatiser le processus de test.

Mais c’est à votre manager qu’il faut montrer le bien-fondé de l’automatisation en ayant des arguments incontestables. Il va enfin pouvoir mettre en place des KPI, maîtriser son budget, diviser par 3 le coût des tests, valoriser et stabiliser ses équipes, gagner en productivité et améliorer sensiblement la qualité des livrables. Développons ensemble ces 6 points en détail :

#1 – Test automatisé pour construire et suivre des KPI.

Un manager doit pouvoir mesurer les performances de ces équipes et identifier les points d’amélioration des processus mis en place. Sans data pertinente à analyser c’est compliqué pour lui d’avoir une vision objective de la performance de ses équipes de test et plus globalement de la qualité des développements.

Automatiser les tests c’est l’assurance d’obtenir, pour la première fois, des données pourtant cruciales : nombre de défauts par device ou par navigateur, comparaison de la qualité des développements de version en version, état du patrimoine de tests, pourcentage d’erreurs versus le nombre de tâches.

L’amélioration de la qualité d’un livrable passe forcément par une augmentation du patrimoine de tests. C’est une data quasiment impossible à obtenir avec des tests manuels.

#2 – Automatisation des tests pour maîtriser enfin son budget.

Votre manager doit composer avec un budget pour mener à bien ses missions. La moindre ligne compte et toute nouvelle dépense doit être mûrement réfléchie. La bonne nouvelle c’est qu’en automatisant les tests il va pouvoir maîtriser son budget tout en diminuant les dépenses.

Pour comprendre comme tout cela est possible il faut mesurer le coût d’exécution de tests manuels :

  • Qui pour les faire ? Ce sont des testeurs internes ou des prestataires externes, mais quoi qu’il en soit c’est avant tout du temps humain qui n’est, évidemment, pas gratuit ;
  • Qui pour les maintenir ? Il faut maintenir le patrimoine de tests et maintenir l’infrastructure (devices, navigateurs) ;
  • Quel coût pour la veille technologique ? Il faut chaque année s’équiper des derniers devices pour exécuter les tests sur les supports les plus utilisés par les utilisateurs (nouvel iPhone, nouveau Samsung).

Vous vous apercevrez que, dans bien des cas, votre manager ne sait pas chiffrer précisément ce que lui coûte l’exécution des tests. Alors qu’à travers l’automatisation et la délégation de la gestion technique et infrastructure, le budget est connu et surtout maîtrisé.

#3 – Automatisation pour diviser par 3 le coût des tests.

Appuyons-nous sur un cas concret : un de nos clients grands comptes a deux équipes de tests pour deux applicatifs différents. L’une des équipes de tests a automatisé l’exécution des scénarios et l’exploitation des résultats en mode full delegate. Le budget mensuel est de 15 000€.

L’autre équipe a fait le choix de poursuivre avec les tests manuels. Pour mener à bien leurs campagnes, maintenir en condition opérationnelle les scénarios, exécuter et analyser les résultats, ce sont 6 collaborateurs prestataires à temps complet qui sont en charge du projet.

A minima, le budget du seul temps humain est alors trois fois supérieur. À cela il faut ajouter les coûts logistiques (surface, bureaux, équipements), la maintenance des devices, la maintenance de l’infrastructure. L’automatisation des tests aurait permis à la deuxième équipe de diviser au minimum par 3 le coût des tests.

#4 – Test automatisé pour stabiliser ses équipes et redonner un sens à leur action.

Ce point vous est aussi bénéfique, mais il faut que votre manager ait conscience que le métier d’un testeur ce n’est pas d’exécuter et réexécuter les mêmes tests. Dans ce cas-là vous n’avez aucune valeur ajoutée. Si vous passez vos journées à faire des tests manuels, nous doutons que vous y preniez du plaisir. Et, trop souvent, cela conduit à des départs et à des équipes instables. Et pour votre manager c’est :

  • Une recherche permanente de nouveaux candidats ;
  • Des collaborateurs qu’il faut former pour les regarder partir aussi vite ;
  • Une équipe dont il n’exploite pas toutes les forces.

Pour faire simple, ces éléments sont des voyants rouges sur les compétences d’un manager. L’automatisation va l’aider à recentrer votre activité sur vos compétences : établir le plan de tests, remonter à la racine des dysfonctionnements, veiller aux corrections, maintenir en condition opérationnelle le patrimoine de tests.

#5 – Retrouver de la productivité pour son équipe en divisant par 10 le temps d’exécution des tests.

C’est le sens même de toute automatisation : accélérer un processus. Le monde des tests n’y échappe pas : une tâche automatisée s’exécute infiniment plus vite qu’une tâche manuelle.

Même si la création d’un test sur la plateforme d’automatisation nécessite plus de phase que pour des tests manuels, au final, le ratio du temps gagné en bout de chaîne est de l’ordre de x10.

#6 – Améliorer sensiblement la qualité des livrables.

Il est de la responsabilité de votre manager de veiller à la qualité des livrables. Les tests manuels ne permettront jamais une fiabilité à 100%.

Automatiser les tests, c’est s’affranchir des erreurs humaines et s’offrir la possibilité de tester à nouveau après une correction. Il doit en être convaincu : il n’y a que par l’automatisation que viendront les mises en production à la chaîne, sans dysfonctionnement.

Vous voici armé(e) pour convaincre votre manager du bien-fondé d’automatiser les tests. Vous allez pouvoir vous recentrer sur votre cœur de métier et arrêter de courir après les mises en production.

Le test automatisé est le seul chemin pour améliorer sensiblement la qualité votre logiciel et contribuer ainsi à la reconnaissance de votre produit.

Les documents du monde du test

Les livres blancs
Lettre d’information Recevez l’actualité des tests